Comment bien respirer avec son diaphragme ?

La respiration diaphragmatique se manifeste essentiellement par la sollicitation et le déplacement du diaphragme dans le tronc humain.

Elle est considérée comme la respiration la plus profonde et donc la plus bénéfique.

Pour un mieux-être, voici comment bien respirer avec votre diaphragme.

Comment bien respirer avec son diaphragme

Apprenez le processus de la respiration diaphragmatique

Avant d’aborder la façon dont il faut procéder pour bénéficier de la respiration diaphragmatique, vous devez comprendre ses bienfaits remarquables pour la santé.

En effet, cette forme de respiration permet de lutter contre l’inflammation en stimulant le nerf vague grâce au diaphragme.

Pour bien respirer avec votre diaphragme, vous devez vous habituer à ce type de respiration.

Elle peut s’apprendre à travers un simple exercice respiratoire.

Commencez donc par vous installer dans un endroit calme et propice à la détente avec le dos droit.

Une fois installé de façon convenable, vous pourrez entamer l’apprentissage proprement dit.

Posez une main sur votre abdomen et l’autre sur votre poitrine.

Ceci vous permettra de bien sentir leurs mouvements pour mieux adapter votre respiration.

Respirez lentement par le nez tout en observant laquelle de vos mains se soulève premièrement.

Vous remarquerez que c’est celle posée sur le thorax.

En inspirant, essayez de bomber votre abdomen tout en baissant le diaphragme.

Dès que votre abdomen sera tendu, votre respiration viendra gonfler le thorax.

Une fois ce niveau atteint, inspirez profondément et amplement.

Lors des phases d’expiration, vous remarquerez une montée du diaphragme vers la poitrine.

Ce mécanisme sert à débarrasser les poumons de l’air restant, ce qui fait que l’abdomen se creuse.

Une astuce pour mieux gérer cette phase d’expiration est de prononcer le mot « relaxe » en expirant.

Pour une meilleure détente, il faudra expirer aussi lentement que vous inspirez : vous risquez de vous sentir étourdi si l’équilibre n’est pas marqué.

Pour finir, décontractez les muscles du visage, de l’abdomen et des épaules.

Pour vous familiariser assez rapidement à la respiration diaphragmatique, essayez de l’adapter lorsque vous êtes également debout ou assis.

Travaillez votre muscle transverse

Au cas où vous ne le sauriez pas, le muscle transverse fonctionne en synergie avec le diaphragme.

Il est surtout sollicité à l’expiration au cours de laquelle il contribue fortement à repousser les viscères vers le haut.

Il aide donc le diaphragme à remonter lors de cette phase respiratoire.

Pour bien respirer avec votre diaphragme, il est important de tonifier ce muscle.

Pour ce faire, mettez-vous sur le dos, repliez vos jambes et faites rentrer plusieurs fois votre abdomen au-dessus du bas-ventre.

Gonflez ensuite votre ventre à l’inspiration sans creuser la nuque et le dos.

Abaissez vos côtes, expirez et faites à nouveau rentrer votre ventre au-dessus de votre pubis.

Dès que vous vous sentirez plus à l’aise avec cet exercice, refaites-le à quatre pattes tout en maintenant votre dos bien droit et à plat.

À la fin de chaque exercice, relevez-vous lentement et retournez peu à peu à vos activités.

Répétez quotidiennement l’exercice durant cinq ou dix minutes.

Progressivement, vous pourrez augmenter le temps consacré à l’exercice.

De plus, diminuez progressivement votre rythme respiratoire selon votre maîtrise de la respiration.

Adoptez une posture favorisant la respiration diaphragmatique

Dans le but d’interrompre la respiration thoracique, essayez de rentrer vos épaules devant vous tout en croisant et rapprochant vos mains l’une contre l’autre.

Vous sentirez ainsi les bras qui reposent sur les côtes flottantes.

Bien que cette posture contraigne toute votre cage thoracique, elle libérera votre ventre.

Respirez donc en vous assurant qu’aucune partie de votre buste n’est en mouvement.

Pour un meilleur confort et un rendu optimal, vous devrez trouver une respiration qui mobilise uniquement le bas de votre abdomen.

Vous découvriez ainsi votre respiration diaphragmatique.

En définitive, la respiration profonde est particulièrement bénéfique pour votre santé.

Apprendre à respirer avec le diaphragme est donc capital.

N’hésitez pas à vous orienter vers un spécialiste pour plus d’éclaircissements.


Articles connexes :

Sport et ménopause : la marche réduirait les symptômes ?

Comment pratiquer la méditation en marchant ?