Comment devenir accompagnateur en montagne?

Avec le développement du tourisme en montagne, il a fallu trouver des accompagnateurs pour guider les touristes. Ce métier est donc apparu dans les années 70. Un accompagnateur vous permet de faire de la randonnée sur des sentiers prévus à cet effet. Il y a eu aussi l’apparition des gîtes d’étape pour pouvoir se reposer, dormir ou manger.

Comment devenir accompagnateur en montagne?

Mais avec la forte croissance de ce tourisme, certaines personnes ont vu une brèche très intéressante pour gagner de l’argent. Ils se sont auto déclarés comme accompagnateur de montagne car à l’époque il n’y avait encore aucun diplôme reconnu par l’État. Donc tout le monde pouvait devenir guide de montagne.

Passez le nouveau diplôme pour être un accompagnateur en montagne

Depuis 2018, il y a un vrai diplôme d’État (bac + 2) qui est obligatoire pour devenir accompagnateur en montagne.

Cette formation de deux ans est en relation avec le Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne.

Il est devenu surtout plus compliqué avec 8 étapes découpées dans deux cycles.

La première étape est le probatoire que les élèves nomme le « proba ». Il faut avoir 17 ans et avoir réussi le PSC1 (premier secours civique niveau 1). De plus il faut pouvoir justifier et faire une liste de 40 randonnées qui ont été vraiment réalisées.

Cette première étape est essentielle pour tous les candidats car c’est un moyen d’évaluation des réelles capacités de devenir un accompagnateur en montagne. Le but est de faire un premier tri afin de garder que les meilleurs candidats.

Il y a plusieurs épreuves qui sont :

– une marche pour voir si le candidat a bien les capacités physiques pour évoluer dans des terrains compliqués.
– un questionnaire à choix multiple sur la montagne.
– un entretien pendant lequel vous devrez convaincre les membres du jury des diverses randonnées que vous avez faites.

La deuxième étape est la formation

Une fois que vous avez réussi votre probatoire, vous pouvez intégrer la formation. Cette dernière dure deux ans avec trois cycles distincts qui comptent chacun 5 modules. Il faut bien entendu être capable de valider tous les modules lors d’examens. Il est obligatoire de tous les réussir sinon il faut les recommencer.

Il y a surtout en plus de la théorie, un stage pour vous mettre réellement dans la peau d’un accompagnateur en montagne. L’étudiant devra faire 25 randonnées avec d’autres personnes. Ces personnes doivent être de vrais clients.