Odysséa : marcher et courir contre le cancer ?

Parmi toutes les associations qui luttent contre le cancer du sein, Odysséa a une vision particulière : une vague rose décidée à courir et à marcher contre le cancer.

C’est une initiative originale qui a du sens.

Voici ce qu’il y a à savoir sur cette association.

Odysséa marcher et courir contre le cancer

Origines de l’association Odysséa

Deux femmes ont eu l’idée de créer une association différente des autres, dans ce sens où elle initie un challenge sportif basé sur la solidarité contre le cancer du sein.

Il s’agit d’une ancienne athlète de haut niveau de l’équipe de France et d’une kinésithérapeute qui a travaillé également dans le domaine sportif.

Le hasard fait que ces deux femmes se nomment toutes Frédérique, une belle racine qui fait fleurir l’Odysséa.

De même, une professionnelle de la communication les rejoint et devient directrice de l’association.

La première édition lancée en 2002 à Paris a permis de rassembler pas moins de 1 000 femmes.

L’exploit ne s’est pas limité au nombre de participants, puisqu’une somme de 10 000 euros a été reversée pour contribuer à la recherche contre le cancer du sein.

L’aventure qui continue depuis maintenant 18 ans a transformé les bénévoles en une grande famille.

Ils ont à cœur des valeurs telles que le partage, la solidarité et la convivialité.

Il est possible d’avoir plus d’infos sur odyssea.info.

Les objectifs de l’association

Le but de cette association est de donner le maximum de fonds pour la cause du cancer du sein.

Toute l’équipe et les bénévoles consacrent une période de l’année à parcourir les régions de la France et d’outre-mer à travers un circuit de course et de marche.

Les personnes qu’ils embarquent dans leur vague rose sont celles ayant souffert du cancer du sein, leurs proches et même des personnes venues uniquement soutenir la cause.

Les fonds qui sont recueillis sont utilisés pour un objectif précis : aider les centres de recherche, les associations et les patients.

L’aide apportée couvre trois principaux volets.

Le premier est celui de la recherche : c’est sur cet axe que sont tournés tous les espoirs des patients.

En effet, toute découverte de vaccin ou de remède soulagerait beaucoup de personnes.

En deuxième lieu vient l’accompagnement.

C’est beaucoup plus un soutien psychologique apporté à ceux qui souffrent du cancer du sein ainsi qu’à leur famille.

Le dernier point est la prévention : ce volet met sur place le financement des campagnes de sensibilisation et la mise au sport après le cancer.

Principe de la course

Le principe de l’Odysséa est de marcher et courir contre le cancer.

L’événement se déroule selon 14 dates différentes et 14 lieux à travers la France.

Le circuit est ouvert sur une distance de 5 km pour tout le monde, hommes, femmes et enfants, qu’ils soient coureurs ou marcheurs.

Selon la région, des courses pour enfants sont organisées à des heures différentes de celles destinées aux adultes.

Pour y participer, il faut s’acquitter d’un droit d’inscription allant de 10 à 25 euros en fonction de la distance à parcourir et du lieu.

Il est également possible de faire des dons supplémentaires selon le bon vouloir de chaque participant.

Le montant rassemblé est reversé dans sa totalité à une association locale.

Ainsi, plus de 5 millions d’euros ont déjà été reversés à des organismes et associations depuis le lancement de l’Odysséa en 2002.

Message transmis par l’Odysséa

Le message que souhaite transmettre le parcours de l’Odysséa est lié à l’importance de l’activité sportive : il faut bouger pour garder une bonne forme physique.

En effet, des études ont montré que 21 % des cancers du sein peuvent être attribués au manque de sport.

Cette course permet donc d’en prendre conscience et de mettre un grand nombre de personnes à la pratique régulière de sport.

C’est un très bon moyen de prévention contre le cancer du sein.

En somme, on retient que le fait d’adhérer à l’Odysséa est un bon moyen pour soutenir les malades du cancer du sein, mais également de faire de la prévention.

C’est le moment de se joindre à la grande vague rose.


Articles connexes :

Est-ce que marcher tous les jours fait perdre du ventre ?

Sport et ménopause : la marche réduirait les symptômes ?